Système de management QSE et Energie Alsace - Accueil - Audits - Conseils - Assistance technique - Animations - Formations - Informations

SANTE & SECURITE

SANTE & SECURITE

OHSAS 18001 – ILO OSH 2001 – MASE

Evaluation des Risques Professionnels
Respect des exigences juridiques réglementaires et contractuelles
Favorise le dialogue social
Améliore la politique et fait évoluer les valeurs de l’entreprise
Mettre en œuvre, tenir à jour et améliorer de manière continue un système de management de la santé et de la sécurité au travail:

    La Santé et la Sécurité au Travail

  • Assure la conformité avec sa politique de santé et de sécurité au travail
  • Démontre cette conformité à d’autres parties
  • Avantage par rapport aux concurrents
  • Réduit les coûts AT et absenteïsme
  • Programme et maîtrise les investissements
  • Faciliter le dialogue avec les partenaires institutionnels (inspection du travail, Médecine du travail, CRAM, Préfecture, Dréal…)
  • Mobilise le personnel, motive les équipes et améliore les conditions de travail
  • Sécurise le dirigeant

ENVIRONNEMENT

ENVIRONNEMENT

ISO 14001

Analyse Environnementale
Respect de la règlementation et développement durable
Amélioration de la performance environnementale

    Face aux exigences d’acteurs externes :

  • Les donneurs d’ordres redoutant les atteintes portées à l’environnement du fait des produits de leur fournisseur
  • Les collectivités sensibles aux questions d’environnement
  • Les consommateurs exigeants sur les questions d’environnement
  • Les assurances fixant des primes élevées en cas de risque de dommages environnementaux
  • Les investisseurs et les banquiers évitant d’investir dans les entreprises qui présentent un risque de passif environnemental
    Facilite

  • La maîtrise des coûts (énergie, taxes, primes d’assurances, redevances, déchets…)
  • L’intégration des contraintes régle mentaires en donnant un avantage concurrentiel
  • Le dialogue avec les partenaires institutionnels (Communes, Préfecture..)
  • L’amélioration de l’image de l’entreprise et sa valeur patrimoniale
  • La mobilisation du personnel dans un projet fédérateur

GESTION DES RISQUES SÛRETÉ À L’INTERNATIONAL (GRSI)

Risques Sûreté à l’International

Les contextes d’affaires à l’export sont de plus en plus volatiles et exposés aux menaces et aux risques sûreté et sécurité.

Les collaborateurs en déplacement, les expatriés résidents, les sites et projets à l’export peuvent être ainsi en effet victimes d’incidents et d’événements pouvant sérieusement impacter leur déplacement, l’activité et la chaine de valeur de l’entreprise, engageant la responsabilité civile et pénale de l’entreprise et de ses dirigeants tels que :

le vols d’informations, les incivilités, la criminalité violente, les attaques terroristes, le kidnapping, l’extorsion, les troubles sociaux, l’atteinte à la réputation, le décalage culturel et l’incompréhension du contexte d’affaire.

L’obligation réglementaire du code du travail (article 4121-1 du Code du Travail) impose aux entreprises d’informer les collaborateurs des risques encourus et de s’assurer que les mesures adéquates de réduction des risques soient mises en œuvre.

Chaque chaine de valeur étant différente et particulière, les outils traditionnels publics et les recommandations mis à disposition ne suffisent plus à s’informer, à analyser les menaces et les risques, à sécuriser et à répondre aux besoins de développement et de croissance rapide des entreprises.

Carte risque 2016

 

Vous vous interrogez ainsi sur :

  • Vos obligations réglementaires en termes de sûreté à l’export
  • La réalité de la situation sécuritaire dans un pays
  • La prise de décision stratégique d’envoi ou non de collaborateurs en zone à risque
  • Les moyens de sécuriser vos déplacement et voyages d’affaires
  • Le montage/ déploiement de standards et de processus sûreté au sein de l’entreprise
  • La gestion d’incidents et de crises sûreté à l’export
  • La continuité d’activité face aux menaces et risques sûreté

Il est possible de protéger votre développement à l’international, à l’export par une approche proactive, qualitative et globale afin de comprendre, de gérer et de réduire les risques sûreté pouvant impacter vos collaborateurs et le développement de votre entreprise à l’international à travers la Gestion des Risques Sûreté (à l’International) ou GRS(I).

Contactez nous.

DIAGNOSTIC STRATEGIQUE

DIAGNOSTIC STRATEGIQUE

Dans un environnement de plus en plus dynamique et complexe, satisfaire en permanence les exigences et prendre en compte les besoins et attentes futurs représentent un défi pour les organismes.

Pour atteindre cet objectif, l’organisme peut juger nécessaire d’adopter diverses formes d’amélioration en complément d’une correction et d’une amélioration continue, telles que le changement par rupture, l’innovation et la réorganisation

En raison de leur effet, réel ou potentiel, sur l’aptitude de l’organisme à fournir en permanence des produits et services conformes aux exigences des clients et aux exigences légales et réglementaires applicables, il doit déterminer:

  1. a) les parties intéressées qui sont pertinentes dans le cadre de son système de management et
  2. b) les exigences des parties intéressées dans le cadre du système de management mais aussi
  3. c) les enjeux externes et internes pertinents par rapport à sa finalité et son orientation stratégique, et qui influent sur sa capacité à atteindre le ou les résultats attendus de son système de management de la qualité.

Le diagnostic stratégique en 5 étapes est un préalable indispensable et incontournable pour chaque dirigeant

  • Comprendre et définir les besoins personnels des parties prenantes, de l’équipe dirigeante et des associés, ainsi que leurs affinités et leur capacité à engager différentes stratégies en identifiant les blocages ou atouts personnels des personnes qui pilotent et amener à prendre les décisions importantes pour la vie de l’entreprise : croissance externe, passage à l’export, cession…
  • Réaliser un diagnostic interne en mettant à plat le business model de l’entreprise et la construction de sa structure de coûts et revenus en faisant ressortir les avantages compétitifs sur lesquels s’appuyer. Essentielle et fondatrice cette étape doit faire l’objet des plus grands soins.
  • Diagnostic externe à l’aide des outils classiques (SWOT, PESTEL,..) et définir les cycles de vie des produits par segment clients.
  • Positionner la situation concurrentielle de l’entreprise cliente et analyser sa vision des marchés selon plusieurs scénarios ex : croissance forte, stagnation et perte de vitesse. Validation de des cycles de vie des différents produits / services par segment client
  • Choix tactiques et plan d’actions à 3-5 ans pour atteindre les objectifs définis jugés réalistes par le dirigeant, équilibrée et pragmatique, avec objectifs et des indicateurs d’évolution sur les domaines financier, processus, compétences internes et les clients. Rédaction business plan pour sollicitation des financements ou recherche d’investisseurs,

Réalisé en une semaine, cet exercice périodiquement nécessaire pour chaque entreprise ne doit jamais être mené en interne. Outre la partie technique qui peut être parfaitement maîtrisée par l’équipe dirigeante ou des cadres de l’entreprise, son principal moteur est la maïeutique. Et il ne peut être réalisé qu’avec un pivot extérieur, agissant en confidentialité et sans parti pris.

SYSTEME DE MANAGEMENT DE L’ENERGIE ISO 50001

SYSTEME DE MANAGEMENT DE L’ENERGIE ISO 50001

Fondé sur l’amélioration continue – un modèle de système de management que l’on retrouve dans d’autres normes bien connues, dont ISO 9001 et ISO 14001.

Ainsi, il est plus facile pour un organisme, d’intégrer le management de l’énergie à l’ensemble des efforts qu’il met en œuvre pour améliorer son management de la qualité et son management environnemental.

Il définit un cadre d’exigences pour que les organismes puissent :

  • Élaborer une politique pour une utilisation plus efficace de l’énergie
  • Fixer des cibles et des objectifs pour mettre en oeuvre la politique
  • S’appuyer sur des données pour mieux cerner l’usage et la consommation énergétiques et prendre des décisions y relatives
  • Mesurer les résultats
  • Examiner l’efficacité de la politique

Améliorer en continu le management de l’énergie.

DEVELOPPEMENT DURABLE RESPONSABILITE SOCIETALE ISO 26000

DEVELOPPEMENT DURABLE RESPONSABILITE SOCIETALE ISO 26000

ISO 26000 donne des lignes directrices aux entreprises et aux organisations pour opérer de manière socialement responsable.

Cela signifie agir de manière éthique et transparente de façon à contribuer à la bonne santé et au bien-être de la société.

ISO 26000 Contient des lignes directrices et non des exigences. Elle ne se prête donc pas à la certification, contrairement à d’autres normes très connues de l’ISO.

Elle permet en revanche de clarifier la notion de responsabilité sociétale, d’aider les entreprises et les organisations à traduire les principes en actes concrets, et de faire connaître les meilleures pratiques en matière de responsabilité sociétale, dans le monde entier.

Elle vise les organisations de tous types, quelle que soit leur activité, leur taille ou leur localisation.

QUALITE

QUALITE

ISO 9001

Valeur fondamentale indispensable à la compétitivité
Client insatisfait = entreprise en péril
La Non Qualité coûte cher

    Principes fondamentaux :

  • L’approche factuelle
  • L’approche processus
  • L’approche système
  • L’amélioration continue
    Et bien sûr

  • Le leadership
  • L’orientation client
  • Le partenariat
  • L’implication du personnel
    Apporte Cohérence et homogénéité dans la façon de faire et d’être pour agir directement sur :

  • La performance économique
  • La performance sociale et humaine
  • La performance marketing
  • La performance d’administration
  • La performance de gestion du système